Nouveau projet arrosage automatique complet

Partagez ici vos astuces et idées d'utilisation d'eedomus

Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 01 Août 2018 13:20

Bonjour à tous,

Je souhaite automatiser l'arrosage de mon jardin, en m'appuyant sur ma box Eedomus (tant qu'à faire :D ).

Je pense avoir besoin de 4 électrovannes pour commencer pour ma future pelouse, et peut-être plus par la suite si je veux mettre des goutte à goutte à certains endroits précis.

J'ai lu pas mal de posts intéressants, et j'aurais quelques questions pour affiner le choix de ma solution :

Pour commander les électrovannes, j'ai identifié deux solutions principales, la première étant un IPX800V3 (intérêt du V4 ?), et la seconde étant des Fibaro FGS222. J'ai peut-être omis d'autres solutions qui pourraient avoir d'autres avantages !

Quels sont les intérêts d'une solution ou d'une autre ? De ce que j'ai compris, avec l'IPX je vais pouvoir gérer jusqu'à 8 périphériques alors qu'avec les Fibaro je vais devoir en ajouter un pour chaque paire de périphériques à gérer. Y a-t-il d'autres différences, notamment au niveau de la gestion des arrêts automatiques qui sont recommandés ? :?:
J'ai cru comprendre qu'on pouvait le faire "nativement" avec l'IPX800 (je n'ai pas trouvé comment par contre), et qu'avec les Fibaro on avait plutôt intérêt à mettre un relais temporisé (je n'ai pas trouvé le fonctionnement non plus :-( ), mais ce point me parait important pour ne pas écouler 20 mètres cubes d'eau inutilement par jour en cas de bug ou de panne.

Pour les électrovannes, j'ai compris que des 24V étaient préférables, j'ai vu que ça coûtait quelques dizaines d'euros pièce donc ce n'est pas le sujet le plus important. Y a-t-il des marques ou modèles à privilégier ? Au niveau du câblage entre les électrovannes et mon module de gestion, y a-t-il des prérequis ou des conseils ? :?:

Quitte à faire ce projet de zéro, je me demande si je n'aurais pas intérêt à me brancher plutôt sur mes deux récupérateurs d'eau plutôt que sur l'eau courante, pour des questions de coût et d'écologie :shock:
Par contre pour cela, j'imagine que je dois me doter en plus d'un flotteur pour ajouter une condition au démarrage de l'arrosage (avec bascule automatique sur le circuit de ville si possible si les réservoirs sont vides ?), ainsi que d'un pressostat et d'un autre module pour gérer ma pompe (j'ai un modèle Karcher type BPP3000 ou 4000). Par contre là encore je suis un peu perdu sur le matériel à acheter et comment le mettre en oeuvre, et comment le piloter avec ma box...

Après je suis aussi preneur de conseils sur les autres périphériques qui peuvent améliorer le tout, comme un pluviomètre, des détecteurs d'humidité, etc.

Tous les conseils des personnes ayant déjà mis en oeuvre des solutions similaires seront les bienvenus, je vous remercie par avance pour votre aide !! Et je ne manquerai pas de partager les avancées sur mon projet of course :) :P
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 01 Août 2018 15:33

akua a écrit:Pour commander les électrovannes, j'ai identifié deux solutions principales, la première étant un IPX800V3 (intérêt du V4 ?), et la seconde étant des Fibaro FGS222. J'ai peut-être omis d'autres solutions qui pourraient avoir d'autres avantages !


Il existe aussi GREENIQ ou la solution à base de Raspberry (sprinkler quelque chose).
Je ne vois pas d'intérêt de la V4 pour l'IPX800. Personnellement, j'utilise un IPX800 V3 pour l'arrosage du jardin et cela fait 2 ans que c'est en fonctionnement avec l'EEDOMUS. Encore quelques petits points à améliorer mais dans l'ensemble, je consomme moins d'eau et les plantes supportent mieux l'été.

akua a écrit:Y a-t-il d'autres différences, notamment au niveau de la gestion des arrêts automatiques qui sont recommandés ? :?:


C'est quoi les arrêts automatiques?

akua a écrit:mais ce point me parait important pour ne pas écouler 20 mètres cubes d'eau inutilement par jour en cas de bug ou de panne.


Avec le goutte à goutte, il va te falloir un moment pour écouler 20 m3. :)

akua a écrit:Pour les électrovannes, j'ai compris que des 24V étaient préférables, j'ai vu que ça coûtait quelques dizaines d'euros pièce donc ce n'est pas le sujet le plus important. Y a-t-il des marques ou modèles à privilégier ? Au niveau du câblage entre les électrovannes et mon module de gestion, y a-t-il des prérequis ou des conseils ? :?:


J'utilise des rainbirds mais elles doivent se valoir. Il te faut prévoir une alimentation 24V en alternatif. Il faut prévoir des EV normalement fermée comme cela quand l'arrosage est à l'arrête, je coupe l'alimentation du transfo 24Vca et cela fait faire des économies.

akua a écrit:Quitte à faire ce projet de zéro, je me demande si je n'aurais pas intérêt à me brancher plutôt sur mes deux récupérateurs d'eau plutôt que sur l'eau courante, pour des questions de coût et d'écologie :shock:


C'est ce que j'ai fait. Maintenant, tout dépend de la capacité de tes récupérateurs d'eau. Car j'en ai un de 300 litres qui se vide en 30 minutes avec du goutte à goutte. Je suis obligé d'utiliser un autres de 4 m3 pour remplir celui de 300 litres mais cela ne tient pas très longtemps en ces périodes de fortes chaleurs.

akua a écrit:Par contre pour cela, j'imagine que je dois me doter en plus d'un flotteur pour ajouter une condition au démarrage de l'arrosage (avec bascule automatique sur le circuit de ville si possible si les réservoirs sont vides ?), ainsi que d'un pressostat et d'un autre module pour gérer ma pompe (j'ai un modèle Karcher type BPP3000 ou 4000). Par contre là encore je suis un peu perdu sur le matériel à acheter et comment le mettre en oeuvre, et comment le piloter avec ma box...


J'utilise 5 flotteurs pour connaitre le niveau de mon récupérateur d'eau (vide, 25%, 50%, 75% et plein).
Le pressostat est très important pour éviter que la pompe ne fonctionne à vide comme lorsque les EV sont fermées, la pompe s'arrête automatiquement.

akua a écrit:Après je suis aussi preneur de conseils sur les autres périphériques qui peuvent améliorer le tout, comme un pluviomètre, des détecteurs d'humidité, etc.


J'ai mis un détecteur de pluie KEMO mais j'aurais du en choisir un réglable en fonction des précipitations comme le TORO. Il existe l'Evapotranspiration sur l'EEDOMUS dont je n'ai pas encore intégré l'info dans mes scénarios.
A cela, il peut être intéressant de mesurer le taux d'humidité de la terre comme les capteurs IMAGINTRONIX mais pour le moment, je n'ai rien installé car suivant les parcelles à arroser, la fréquence n'est pas la même et certaines parcelles sont trop éloignées de ma box EEDOMUS pour capteur un IMAGINTRONIX.
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 01 Août 2018 16:45

Salut Stef,

Tout d'abord merci beaucoup pour ta réponse et tous ces détails très utiles pour moi :P

stef31 a écrit:Il existe aussi GREENIQ ou la solution à base de Raspberry (sprinkler quelque chose).
Je ne vois pas d'intérêt de la V4 pour l'IPX800. Personnellement, j'utilise un IPX800 V3 pour l'arrosage du jardin et cela fait 2 ans que c'est en fonctionnement avec l'EEDOMUS. Encore quelques petits points à améliorer mais dans l'ensemble, je consomme moins d'eau et les plantes supportent mieux l'été.


OK, j'ai vu aussi le GreenIQ mais ça ne semblait plus cher et un peu moins complet qu'une solution sur mesure... OK pour l'IPX800 si je pars là-dessus je prendrai un V3 aussi.
Tu n'as que tes électrovannes dessus, ou également d'autres équipements ?

stef31 a écrit:C'est quoi les arrêts automatiques?


J'ai vu ça dans la doc Eedomus et d'autres utilisateurs qui en parlent aussi, pour être sûr qu'en cas de panne de la box pendant une phase d'arrosage, ça se coupe bien à la fin de la période d'arrosage, même sans box ni Internet.

MRAB en parle par exemple ici lorsqu'il poste son schéma, et ils en reparlent en page 2 :
https://forum.eedomus.com/viewtopic.php?f=5&t=5591
Et la doc à laquelle il doit faire référence (partie La Commande / Conseil) :
https://doc.eedomus.com/view/Automatise ... _du_jardin

stef31 a écrit:Avec le goutte à goutte, il va te falloir un moment pour écouler 20 m3. :)


C'est clair, je pensais plutôt aux électrovannes gérant l'arrosage de la pelouse :lol:

stef31 a écrit:J'utilise des rainbirds mais elles doivent se valoir. Il te faut prévoir une alimentation 24V en alternatif. Il faut prévoir des EV normalement fermée comme cela quand l'arrosage est à l'arrête, je coupe l'alimentation du transfo 24Vca et cela fait faire des économies.


OK, ça répond sûrement à la question précédent sur les arrêts automatique du coup. Comment coupes-tu l'alimentation 24V ? Via la box un un simple module on/off ?
Et du coup si tu as une problème avec ta box pendant l'arrosage ?

stef31 a écrit:C'est ce que j'ai fait. Maintenant, tout dépend de la capacité de tes récupérateurs d'eau. Car j'en ai un de 300 litres qui se vide en 30 minutes avec du goutte à goutte. Je suis obligé d'utiliser un autres de 4 m3 pour remplir celui de 300 litres mais cela ne tient pas très longtemps en ces périodes de fortes chaleurs.


Je ne sais pas trop quelle capacité j'ai, j'en ai deux qui sont reliés ensemble et doivent faire chacun 300 ou 500L à l'oeil (peut-être que mon oeil est mauvais :oops: )

Tu es aussi branché sur ton réseau d'eau courante ? Si oui, tu fais comment la bascule quand tes réservoirs sont vides ?

stef31 a écrit:J'utilise 5 flotteurs pour connaitre le niveau de mon récupérateur d'eau (vide, 25%, 50%, 75% et plein).
Le pressostat est très important pour éviter que la pompe ne fonctionne à vide comme lorsque les EV sont fermées, la pompe s'arrête automatiquement.


OK parfait je pense que je vais faire pareil. Tu utilises quoi comme type de capteur ? Quelque chose dans le genre, fixé à la paroi intérieur de ton réservoir au niveau voulu ? (en bas, au quart, etc...)
http://my-domotique.com/store/domotique/54-capteur-sht-x3.html

Tu couples tes capteurs de niveau à un détecteur type FGBS-001 ? Ou à ton IPX ?
Idem pour le pressostat ?

stef31 a écrit:J'ai mis un détecteur de pluie KEMO mais j'aurais du en choisir un réglable en fonction des précipitations comme le TORO. Il existe l'Evapotranspiration sur l'EEDOMUS dont je n'ai pas encore intégré l'info dans mes scénarios.
A cela, il peut être intéressant de mesurer le taux d'humidité de la terre comme les capteurs IMAGINTRONIX mais pour le moment, je n'ai rien installé car suivant les parcelles à arroser, la fréquence n'est pas la même et certaines parcelles sont trop éloignées de ma box EEDOMUS pour capteur un IMAGINTRONIX.


Ok merci pour les précisions, je vais creuser pour voir un peu ce qui se fait :)
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017


Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 02 Août 2018 04:56

akua a écrit:Tu n'as que tes électrovannes dessus, ou également d'autres équipements ?


J'ai d'autres équipements comme de l'éclairage de jardin, les flotteurs, des capteurs (températures, hygrométrie et luminosité), la commande de pompe via un relais de puissance. Et si je veux rajouter d'autres entrées/sorties, j'ai prévu un peu de place pour des extensions.

akua a écrit:Je ne sais pas trop quelle capacité j'ai, j'en ai deux qui sont reliés ensemble et doivent faire chacun 300 ou 500L à l'oeil (peut-être que mon oeil est mauvais :oops: )

Tu es aussi branché sur ton réseau d'eau courante ? Si oui, tu fais comment la bascule quand tes réservoirs sont vides ?


Alors c'est là que cela devient compliqué dans mon cas. J'ai une autre pompe dans un réservoir enterré de plus grosse capacité en béton qui vient alimenté le réservoir en surface de 300 litres. Mais cette opération est faite manuellement parce que je ne mesure pas encore le niveau du réservoir enterré et la pompe n'est pas branchée en permanence. Il faut que je fasse une tranchée pour l'électricité.
Après, à côté du réservoir en surface, j'ai l'arrivée de l'eau de ville et j'ai prévu une EV pour remplir le réservoir. Mais je ne me suis pas encore résolu à tout raccorder.
Il y a deux ans, j'ai acheté une sonde de température étanche car j'ai aussi prévu de surveiller la température de l'eau (c'est un gadget mais il parait qu'il ne faut pas arroser avec de l'eau trop chaude). :)

akua a écrit:J'ai vu ça dans la doc Eedomus et d'autres utilisateurs qui en parlent aussi, pour être sûr qu'en cas de panne de la box pendant une phase d'arrosage, ça se coupe bien à la fin de la période d'arrosage, même sans box ni Internet.


Pour ma part, si la liaison entre l'EEDOMS et l'IPX s'interrompt, (cela m'arrivait autrefois avec du CPL), le réservoir se vide complètement et le pressostat arrête la pompe.
C'est moins dramatique que si j'utilisais de l'eau de ville.
Si tu veux une solution autonome, il faut peut être regardé la V4 de l'IPX800. En tout cas, depuis que j'ai remplacé mon CPL par du WIFI (et prochainement de l'Ethernet), je n'ai plus de soucis de communication entre l'IPX800 et l'EEDOMUS. Et cela doit faire 3 ou 4 ans que j'ai les deux.

akua a écrit:C'est clair, je pensais plutôt aux électrovannes gérant l'arrosage de la pelouse :lol:


Je n'arrose pas la pelouse. Depuis que j'ai un robot tondeur, je constate que l'herbe reste verte plus longtemps que chez les voisins qui arrosent pourtant leur pelouse.
Tu ne peux pas mettre beaucoup d'arroseur enterré pour la pelouse sur une même EV car il faut un minimum de pression pour chaque arroseur enterré.
J'ai longtemps hésité à en mettre car je trouvais amusant de voir une tuyère sortir pour arroser puis rentrer dans le sol toute seule. C'était juste pour le côté fun. :D

akua a écrit:OK, ça répond sûrement à la question précédent sur les arrêts automatique du coup. Comment coupes-tu l'alimentation 24V ? Via la box un un simple module on/off ?
Et du coup si tu as une problème avec ta box pendant l'arrosage ?


C'est via une sortie de l'IPX800 que je coupe l'alimentation 24V.
Et s'il y a un pb avec la box, c'est le pressostat qui fait office de sécurité.
J'ai acheté un pressostat comme celui-ci : https://www.amazon.fr/Contr%C3%B4leur-pression-pompe-sans-fil/dp/B071RR85HZ/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1533180082&sr=8-4&keywords=pressostat+pompe
Quand la pression tombe sous un seuil, il coupe l'alimentation de la pompe pour qu'elle ne tourne pas à vide. Quand la pression atteint un seuil (aux alentours de 4 bars), il coupe l'alimentation de la pompe pour ne pas abimer la pompe ou les EV.
A supposer que ta pompe est toujours sous tension (ce qui n'est pas mon cas), si tu as un arrosage avec un tuyau et un robinet, il te suffit d'ouvrir le robinet pour que le pressostat détecte une chute de pression et enclenche la pompe.

akua a écrit:OK parfait je pense que je vais faire pareil. Tu utilises quoi comme type de capteur ? Quelque chose dans le genre, fixé à la paroi intérieur de ton réservoir au niveau voulu ? (en bas, au quart, etc...)
http://my-domotique.com/store/domotique ... ht-x3.html

Tu couples tes capteurs de niveau à un détecteur type FGBS-001 ? Ou à ton IPX ?
Idem pour le pressostat ?


C'est exactement ce type de flotteur que j'utilise mais pour ce prix là, j'ai du en avoir 3 ou 5 chez un autre revendeur.
Ils sont raccordés sur l'IPX800. Tu as 8 entrées digitales sur un IPX800.

Le pressostat est 100% autonome par sécurité. Je ne vois aucun intérêt de le raccorder sur l'IPX800 sauf son alimentation car c'est aussi l'alimentation de la pompe et dans mon cas, je ne laisse pas la pompe sous tension en permanence. Je passe par un relais de puissance.

Quand j'arrose, je lance des séquences, alimentation EV, ouverture d'une EV, alimentation de la pompe, arrosage pendant x minutes, ouverture d'une autre EV, fermeture de la première EV, arrosage pendant x minutes, etc, puis arrêt alimentation pompe, fermeture de la dernière EV, arrêt alimentation 24Vca EV. Voilà en gros une séquence d'arrosage complète mais j'ai des séquences où je cible une zone comme le potager en période de forte chaleur.

Ce qui est bien avec l'arrosage automatique, c'est que c'est très amusant à faire et on touche un peu à divers domaine. Après libre à chacun de faire ce qu'il veut. Le plus important à mon sens, c'est le pressostat car une pompe qui tourne à vide ou en surpression, elle ne dure pas longtemps.
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 02 Août 2018 16:32

influman a écrit:http://www.myipx800.com/index.php?post/2012/09/27/R%C3%A9cup%C3%A9rer-l-eau-de-pluie

Hello,

Merci pour l'article, très utile pour la partie connexion du pressostat et des capteurs !
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar soulfire30 » 02 Août 2018 19:01

Si tu as la possibilité de tirer un câble réseau alors choisi l'ipx. Certe plus cher (et encore si tu dois acheter 3 ou 4 modules tu t'y retrouves). Mais tu pourras y connecter plus de choses en cas d'evolution de ton installation.
Concernant les EV 24V en plastiques elles se valent toutes. J'ai des rain'o me semble t'il. Ca fait le job.

Pour l’arrêt automatique les vannes sont en normalement fermé, du coup si le module pete ou coupure de courant la vanne se fermera.
Pour le câblage rien de compliqué

Tu alimentes ton transfo en 230V.
Tu alimentes ton modules en 230V(si module fibaro ou autre...)
tu prends 1 fils par EV et tu les relis tous au 0v de ton transfo
tu prends 1 fils sur le 24V du transfo vers l'entrée de ton module
Tu prends 1 fils en sorti de module vers 1 EV.
Concernant les périphériques connexes station météo peut être intéressante mais je pencherais plus sur capteur d'humidité de sol.
Dans les programmations eedomus on ne peut pas faire des choses très compliquées. Je voulais ajouter une condition pluie, pour ne pas arroser quand il pleut mais également ne pas arroser s'il va pleuvoir ou s'il a plu. Et la pas moyen. OU du moins pas a ma connaissance.

Pour l'eau des récupérateurs en effet autant en profiter. je compte installer une citerne souple sous ma maison avec une pompe de relevage pour mettre en pression et pouvoir arroser mon jardin avec. Je ne sais plus les caractéristiques de ma pompe mais il faut en effet regarder les problème quand la citerne est vide, la pompe qui peut tourner a vide etc.

La bascule automatique sur le reseau de ville demande des connaissances en plomberie et un investissement dans des EV plus grosses. Sans oublier clapet anti retour et autre car on ne peut pas "melanger" l'eau de pluie et l'eau de ville comme ca.
soulfire30
 
Messages : 33
Inscription : 04 Juil 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 03 Août 2018 06:05

soulfire30 a écrit:La bascule automatique sur le reseau de ville demande des connaissances en plomberie et un investissement dans des EV plus grosses. Sans oublier clapet anti retour et autre car on ne peut pas "melanger" l'eau de pluie et l'eau de ville comme ca.


Pourquoi des EV plus grosses? La pression du réseau de ville est souvent bien en deçà de la pression d'une pompe d'irrigation.
La moyenne de pression pour un réseau d'eau de ville est aux alentours de 3 bars.
Par contre, tu as raison, la réglementation est très stricte sur le fait que l'on ne doit pas pouvoir remonter de l'eau de pluie dans le réseau d'eau de ville. Mais avec un récupérateur d'eau en tampon tu peux éviter tout contact entre les deux réseaux.
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 08 Août 2018 12:26

stef31 a écrit:J'ai d'autres équipements comme de l'éclairage de jardin, les flotteurs, des capteurs (températures, hygrométrie et luminosité), la commande de pompe via un relais de puissance. Et si je veux rajouter d'autres entrées/sorties, j'ai prévu un peu de place pour des extensions.


Ok je vais opter pour l'IPX aussi, je n'y vois que des avantages dans ce que je souhaite faire.

stef31 a écrit:Alors c'est là que cela devient compliqué dans mon cas. J'ai une autre pompe dans un réservoir enterré de plus grosse capacité en béton qui vient alimenté le réservoir en surface de 300 litres. Mais cette opération est faite manuellement parce que je ne mesure pas encore le niveau du réservoir enterré et la pompe n'est pas branchée en permanence. Il faut que je fasse une tranchée pour l'électricité.
Après, à côté du réservoir en surface, j'ai l'arrivée de l'eau de ville et j'ai prévu une EV pour remplir le réservoir. Mais je ne me suis pas encore résolu à tout raccorder.
Il y a deux ans, j'ai acheté une sonde de température étanche car j'ai aussi prévu de surveiller la température de l'eau (c'est un gadget mais il parait qu'il ne faut pas arroser avec de l'eau trop chaude). :)


Ok je pense que je vais faire simple pour commencer, en m'inspirant de ce que tu fais, avec mes deux réservoirs en surface remplis par un robinet contrôlé par EV lorsqu'ils commencent à se vider.

stef31 a écrit:Pour ma part, si la liaison entre l'EEDOMS et l'IPX s'interrompt, (cela m'arrivait autrefois avec du CPL), le réservoir se vide complètement et le pressostat arrête la pompe.
C'est moins dramatique que si j'utilisais de l'eau de ville.
Si tu veux une solution autonome, il faut peut être regardé la V4 de l'IPX800. En tout cas, depuis que j'ai remplacé mon CPL par du WIFI (et prochainement de l'Ethernet), je n'ai plus de soucis de communication entre l'IPX800 et l'EEDOMUS. Et cela doit faire 3 ou 4 ans que j'ai les deux.


Oui en effet, au pire si la box plante ou qu'elle n'arrive pas à finir son scénario pour couper les EV, tu perds la totalité de la flotte de ton réservoir, ce qui limite la casse. Pourquoi parles-tu de la V4 de l'IPX ?

stef31 a écrit:C'est via une sortie de l'IPX800 que je coupe l'alimentation 24V.
Et s'il y a un pb avec la box, c'est le pressostat qui fait office de sécurité.
J'ai acheté un pressostat comme celui-ci : https://www.amazon.fr/Contr%C3%B4leur-pression-pompe-sans-fil/dp/B071RR85HZ/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1533180082&sr=8-4&keywords=pressostat+pompe
Quand la pression tombe sous un seuil, il coupe l'alimentation de la pompe pour qu'elle ne tourne pas à vide. Quand la pression atteint un seuil (aux alentours de 4 bars), il coupe l'alimentation de la pompe pour ne pas abimer la pompe ou les EV.
A supposer que ta pompe est toujours sous tension (ce qui n'est pas mon cas), si tu as un arrosage avec un tuyau et un robinet, il te suffit d'ouvrir le robinet pour que le pressostat détecte une chute de pression et enclenche la pompe.


Ok je pense que je vais faire pareil aussi, contrôle de la pompe par un relais de puissance, et alimentation du pressostat en même temps.

stef31 a écrit:C'est exactement ce type de flotteur que j'utilise mais pour ce prix là, j'ai du en avoir 3 ou 5 chez un autre revendeur.
Ils sont raccordés sur l'IPX800. Tu as 8 entrées digitales sur un IPX800.


Ok !

Merci encore pour toutes ces précisions :mrgreen:
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 08 Août 2018 12:30

Merci pour tes conseils !

soulfire30 a écrit:Si tu as la possibilité de tirer un câble réseau alors choisi l'ipx. Certe plus cher (et encore si tu dois acheter 3 ou 4 modules tu t'y retrouves). Mais tu pourras y connecter plus de choses en cas d'evolution de ton installation.
Concernant les EV 24V en plastiques elles se valent toutes. J'ai des rain'o me semble t'il. Ca fait le job.

Pour l’arrêt automatique les vannes sont en normalement fermé, du coup si le module pete ou coupure de courant la vanne se fermera.


Si le courant se coupe je suis d'accord, par contre si la box ou ma séquence déconne, et qu'elle n'envoie pas l'ordre de couper le courant sur les EV, ça videra mon réservoir ! D'où ma question d'une sécurité supplémentaire, mais décorrélée de la box (ce qui me paraissait compliqué).


soulfire30 a écrit:Pour le câblage rien de compliqué

Tu alimentes ton transfo en 230V.
Tu alimentes ton modules en 230V(si module fibaro ou autre...)
tu prends 1 fils par EV et tu les relis tous au 0v de ton transfo
tu prends 1 fils sur le 24V du transfo vers l'entrée de ton module
Tu prends 1 fils en sorti de module vers 1 EV.
Concernant les périphériques connexes station météo peut être intéressante mais je pencherais plus sur capteur d'humidité de sol.
Dans les programmations eedomus on ne peut pas faire des choses très compliquées. Je voulais ajouter une condition pluie, pour ne pas arroser quand il pleut mais également ne pas arroser s'il va pleuvoir ou s'il a plu. Et la pas moyen. OU du moins pas a ma connaissance.


Il me semble que j'ai vu des développements de script sur le forum pour se baser justement sur les forecast, je vais voir si je retrouve !

soulfire30 a écrit:Pour l'eau des récupérateurs en effet autant en profiter. je compte installer une citerne souple sous ma maison avec une pompe de relevage pour mettre en pression et pouvoir arroser mon jardin avec. Je ne sais plus les caractéristiques de ma pompe mais il faut en effet regarder les problème quand la citerne est vide, la pompe qui peut tourner a vide etc.


J'hésite aussi à enterrer une grosse cuve mais je vais sûrement commencer simple, avec mes deux récupérateurs d'eau en surface.

soulfire30 a écrit:La bascule automatique sur le reseau de ville demande des connaissances en plomberie et un investissement dans des EV plus grosses. Sans oublier clapet anti retour et autre car on ne peut pas "melanger" l'eau de pluie et l'eau de ville comme ca.


En fait plutôt que de faire une bascule automatique qui me semble compliquée (plomberie, clapet, etc...), je vais plutôt opter pour un remplissage de mes récupérateurs d'eau avec de l'eau de ville quand je détecte que le niveau devient trop bas, comme ça pas de souci :P
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 08 Août 2018 13:11

akua a écrit: Pourquoi parles-tu de la V4 de l'IPX ?


C'est dans le cas où tu ne veux pas dépendre complètement de l'EEDOMUS. Tu crées alors l'automatisme au niveau de l'IPX800.

Généralement on se contente d'une sécurité électro-mécanique (en l’occurrence le pressostat) mais pour anticiper un plantage de l'EEDOMUS, cela devient compliqué.
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 23 Août 2018 19:26

Mon projet avance bien, j'ai fait pas mal de schémas, j'ai commandé l'IPX800 et une EV pour me faire la main, par contre j'ai une question supplémentaire à propos du choix de la pompe.

Je vais profiter de ce projet pour mettre en place une cuve enterrée de 7500L, que je souhaite utiliser pour l'arrosage, le lavage des voitures, mais également pour la machine à laver et les 2 WC de la maison.

Je ne sais pas trop sur quoi partir comme pompe pour aller récupérer l'eau de pluie dans la cuve :
- Soit je garde la mienne (Karcher BPP3000 il me semble)
- Soit je prends une pompe immergée automatique comme celle que me propose le fournisseur de la cuve : https://www.ruedelacuve.com/produit/pom ... matique-79
Si je comprends bien, avec cette pompe je n'ai pas à gérer son allumage et son extinction à chaque fois que je demande de l'eau via ma box, tout se fait tout seul :?:
- Soit je prends une pompe de surface avec un réservoir 20L comme celle-ci : https://www.ruedelacuve.com/produit/pom ... -litres-57
L'avantage du ballon est que la pompe ne se met pas en route dès qu'on demande quelques litres, comme c'est le cas pour la pompe immergée ? Idem que pour la pompe immergée, celle-ci est toujours alimentée et elle s'arrête de tourner quand le ballon est plein et qu'on ne demande plus d'eau ?

Quels sont les avantages / inconvénients des 3 solutions ? J'avoue que je sèche un peu...

Merci beaucoup pour vos lumières :mrgreen:
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 24 Août 2018 05:35

Bonjour,

C'est un projet ambitieux mais je trouve très bien.
Si c'est une cuve verticale avec une profondeur importante (plus de 4 mètres), c'est mieux la pompe immergée. Même si ta pompe Karcher peut aspirer jusqu'à 8 mètres, je ne suis pas certain que le débit en sortie soit très important avec des profondeurs au delà de 4 mètres. Si c'est une cuve horizontale avec une profondeur de 2-3 mètres, les trois pompes conviennent.
Pour l'arrosage et le lavage des voitures, les deux premières pompes conviennent. Avec l'avantage que la seconde sera plus discrète d'un point de vue bruit donc lorsque tu arroses la nuit, c'est une meilleure solution.
S'il y a les WC, j'opterais pour la troisième pompe avec cuve intégrée et une petite filtration.
S'il y a la machine à laver, je crois qu'il te faudra un modèle comme la troisième pompe avec un système de filtration mais aussi un raccordement à l'eau de ville qui nécessite un mécanisme pour ne pas mélanger l'eau de pluie avec l'eau de ville.
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 24 Août 2018 14:09

Edit : mise à jour du schéma

Oui c'est un gros projet mais on se dit que si on ne le fait pas maintenant, on le fera jamais ! :)

La cuve fera 2,15m de profondeur, et enterrée de 40cm environ, donc si la pompe est placée à 2m de haut comme c'est le cas avec ma pompe actuelle, j'aurai une profondeur d'aspiration de 4,5m environ, donc nickel pour une pompe de surface (ce qui m'évite de ré-investir :oops: )

En effet pour les WC c'est mieux d'avoir un réservoir de 20L (comme ça la pompe ne se déclenche que toutes les 3 ou 4 chasses d'eau), mais je crois que la mienne est équipée d'un réservoir de 18L en fait :roll: (j'ai vu ça dans la doc de la Karcher BPP-3000, je vérifierai sur la mienne si c'est bien ce modèle). Donc je pense que je vais commencer avec ma pompe, et si je vois que ça merde je prendrai un autre modèle comme celui-ci par exemple :
https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produit ... 1401608366
J'ai fait les calculs avec les hauteurs et longueurs de tuyau, débit et pression nécessaires, et ce modèle devrait faire l'affaire car j'aurai besoin de 4 bar max si je ne me suis pas planté.

Pour ce qui est du mélange de l'eau de ville avec l'eau de pluie, j'ai pensé à deux scénarios :
1 - Je remplis ma cuve avec de l'eau de ville quand elle est vide, comme ça pas de risque de mélange : l'inconvénient est que sur la machine à laver je ne saurai pas sur quelle eau je tourne pour ajuster la quantité de lessive par exemple, il peut y avoir un mélange eau de pluie/eau de ville, etc.. Il y a aussi le risque de "trop" remplir la cuve par erreur et de passer 7000L d'eau de ville :D (le mètre cube est quasiment à 5€ chez moi :evil: )

2 - Je fais un système de bascule entre l'eau de pluie et l'eau de ville par le biais d'un flotteur + EV, automatique ou manuel (à voir), avec un clapet anti-retour pour éviter de polluer l'eau de ville : je pense que je vais partir sur cette solution.

J'ai fait un schéma des circuits d'eau que je vous partage, je suis ouvert à toute remarque ou conseil :P

Image

Le schéma électrique/domotique va bientôt suivre, je travaille dessus ;)
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 25 Août 2018 04:55

4.5 mètre de hauteur d'aspiration, je trouve que cela commence à être important pour une pompe de surface sans réservoir car cela induit un débit moindre, la pression restant constante.
Attention entre les contenances des réservoirs et leur capacité utile.
Et pour une pression de 4.5 bars, je pense qu'il te faudra un réducteur de pression en entrée de ton réseau dans la maison.
Et avec un réducteur, il vaut mieux utiliser des pompes avec des réservoirs.
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 27 Août 2018 20:41

J'ai vérifié et c'est bien une BPP-4000/48 que j'ai, donc largement dimensionnée pour mon besoin (la BPP-3000 passait aussi tout juste, après avoir calculé la HMT.

Et elle est équipée d'un réservoir de 18L (donc 6/7L d'eau si c'est calculé comme un surpresseur avec 30% utile et le reste en air comprimé).

J'ai déjà un réducteur de pression sur la maison donc ça devrait le faire !
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar aragdur » 13 Jan 2019 10:25

akua a écrit:J'ai vérifié et c'est bien une BPP-4000/48 que j'ai, donc largement dimensionnée pour mon besoin (la BPP-3000 passait aussi tout juste, après avoir calculé la HMT.

Et elle est équipée d'un réservoir de 18L (donc 6/7L d'eau si c'est calculé comme un surpresseur avec 30% utile et le reste en air comprimé).

J'ai déjà un réducteur de pression sur la maison donc ça devrait le faire !


Salut,
Je me demandais si t avais réussi à faire ton projet ? (Eau cuve et si plus d eau alors eau ville - utilisation arrosage auto et wc lave linge)
Je serai fortement intéressé par ton retex :)
J envisage l achat d une maison avec la création d une cuve Diy.
Et l idée d utiliser aussi pour les WC a minima et les laves linge, vaisselle c est un plus :))

Merci pour ton aide
aragdur
 
Messages : 54
Inscription : 11 Jan 2019

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar akua » 18 Jan 2019 17:01

aragdur a écrit:Salut,
Je me demandais si t avais réussi à faire ton projet ? (Eau cuve et si plus d eau alors eau ville - utilisation arrosage auto et wc lave linge)
Je serai fortement intéressé par ton retex :)
J envisage l achat d une maison avec la création d une cuve Diy.
Et l idée d utiliser aussi pour les WC a minima et les laves linge, vaisselle c est un plus :))

Merci pour ton aide


Salut Aragdur !

C'est marrant que ton message soit récent, je me disais justement il y a quelques jours qu'il fallait que je poste l'avancement de mon projet.

Donc oui tout se passe très bien, on est quasiment au bout !

La cuve a bien été installée en novembre (1,5 jours de terrassement, fouille de 2,60 m de profondeur avec un lit de sable de 10 cm), s'en est suivi le raccordement des gouttières dessus (maison + dépendance), et l'installation d'un épandage pour le trop plein (12 mètres linéaires de tuyau PVC percé dans un lit de gravier + film géotextile).

J'ai également mis un système de vannes guillotines sur mes gouttières pour renvoyer vers le caniveau quand la cuve est pleine.

Image

Pour voir quand la cuve est pleine, j'ai mis 4 capteurs de niveau (10 € pièce) sur la canne PVC d'arrivée "eau tranquille", reliés à mon IPX 800. Comme ça je sais quand la cuve est quasiment vide (et qu'il faut que je remette quelques centaines de litres pour continuer d'utiliser les WC et le lave-linge), quand elle est à 33%, 66% et 100% pour aller actionner mes vannes guillotines.

Image


Ensuite, toute la partie pompage et distribution a été installée comme sur le schéma ci-dessous mis à jour :

Image


Le raccordement électrique, plutôt simple, a été fait suivant ce schéma :

Image

A ce jour, tous les câbles, toutes les gaines, toutes les tuyaux PER et PE sont tirés, il ne me reste plus qu'à connecter les WC sur une nourrice sur laquelle arrive le PE, et il me reste à fixer mon PER pour alimenter la machine à laver.
La clarinette PVC pour l'arrosage automatique est en place, alimentée en eau par la pompe, les 4 EV sont montées dessus et déjà pilotées par mon Eedomus à travers l'IPX 800. Il ne reste plus qu'à installer les tuyaux PE avec les turbines au bout ;)


Voilà pour un résumé rapide, dis-moi si tu veux plus de détails sur un point en particulier !
akua
 
Messages : 58
Inscription : 11 Déc 2017

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar stef31 » 18 Jan 2019 17:54

Bonjour,

Jolie présentation de ton projet. ;)
EEDOMUS V2 - RFX avec RTS
En attente de l'EEDOMUS V4
stef31
 
Messages : 2675
Inscription : 20 Août 2013
Localisation : 31

Re: Nouveau projet arrosage automatique complet

Messagepar aragdur » 18 Jan 2019 23:55

akua a écrit:Donc oui tout se passe très bien, on est quasiment au bout !

La cuve a bien été installée en novembre (1,5 jours de terrassement, fouille de 2,60 m de profondeur avec un lit de sable de 10 cm), s'en est suivi le raccordement des gouttières dessus (maison + dépendance), et l'installation d'un épandage pour le trop plein (12 mètres linéaires de tuyau PVC percé dans un lit de gravier + film géotextile).

J'ai également mis un système de vannes guillotines sur mes gouttières pour renvoyer vers le caniveau quand la cuve est pleine.


Salut,

tout d'abord, chapeau !!!
c'est j'imagine un gros boulot et ce que tu as fait est impressionnant.

Pour la cuve, t'as acheté du tout fait ou tu as fait en béton ?
Sacré pelle pour aller si profond :D
J'envisageai plus une cuve en bois (type palette) que je fixe avec des profilés acier inox.
Cohérent ?
2.60m de profondeur, je ne connais pas le diamètre, mais c'est pas de la tarte !
Concernant les tuyaux percés, tu n'as pas peur que ça stagne ?

Je ne connais pas ce système de guillotine.
Est-ce que c'est automatique ou faut-il une gestion manuelle ?
Pourquoi n'as-tu pas relié directement ton trop plein au caniveau ? (ceci dit, c'est plus facile en cuve externe qu'enterrée …)
aragdur
 
Messages : 54
Inscription : 11 Jan 2019

Suivant

Retour vers Mes usages

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité